community-based organising

Les défenseurs des droits humains s’unissent pour une alternative à la Conférence internationale sur le sida

Le mois dernier, s’est tenu à Mexico un congrès scientifique sur le VIH organisé par la Société internationale sur le sida. Suite à cet évènement, les réseaux internationaux dirigés par les populations clés ont joint leurs forces aux organisations de défense des droits des personnes du Mexique et d’Amérique latine pour continuer à se préparer pour la conférence HIV2020.

NSWP Plan stratégique: 2013 - 2015

Cette ressource est le plan stratégique de la NSWP 2013-2015, et comme cela sera utile à ce travailleur du sexe à la recherche d'un modèle des organisations sur lesquelles fonder leur propre document stratégique de l'organisation. Le plan stragetic mettra à jour également Organisations membres et les travailleurs du sexe A propos de l'accent prévu de NSWP pour les dix-huit prochains mois.

La journée internationale des travailleurSEs du sexe

En 2001, un festival rassemblant plus de 25 000 travailleurSEs du sexe a eu lieu en Inde. Les groupes abolitionnistes avaient pourtant tenté de faire pression, sans succès, sur le gouvernement pour qu’il interdise ce festival. Cet évènement avait été organisé par Durbar Mahila Samanwaya Committee, une organisation basée à Kolkata qui rassemble plus de 50 000 membres, travailleurSEs du sexe et sympathisants. Le 3 mars est donc devenu pour les groupes de travailleurSEs du sexe, à travers le monde, la journée internationale pour les droits des travailleurSEs du sexe.

La journée internationale des travailleurSEs du sexe

Le 2 juin 1975, un groupe d’environ 100 travailleurSEs du sexe avaient occupé l’église de Saint-Nizier de Lyon, en France, pour exprimer leur colère et manifester contre la criminalisation de leur activité et l’exploitation dont elles/ils étaient victimes. Le 10 juin à 5 heures du matin, la police est venue déloger violemment les travailleurSEs du sexe. Cette action a déclenché un mouvement d’ampleur nationale et le 2 juin est désormais célébré, en Europe et dans le reste du monde, comme la journée internationale des travailleurSEs du sexe.

La Pornographie Axée sur les PerformeurSEs : un Exemple des Droits des TravailleurSEs du Sexe

En Australie, certains actes sexuels dans la pornographie sont considérés comme offensants et dégradants dans le droit pénal. Zahra Stardust montre comment les performeurSEs-réalisateurRICEs résistent à la classification du gouvernement et les lois pénales en se livrant à l'activisme pour les droits des travailleurSEs du sexe à travers la création d'espaces centrés sur les performeurSEs et en instaurant des pratqiues exemplaires en matières de normes du travail. Cet article a été publié dans le cadre de Research for Sex Work 15: Résistance et Résilience.
Download this resource

Résistance à Travers la Résilience: la Recherche Communautaire dirigée par les Personnes Transgenres et les TravailleurSEs du Sexe aux Étas-Unis

Dans cet article, Sharmus Outlaw, Jill McCracken, et Penelope Saunders donnent un aperçu du rapport Nothing About Us, Without Us: Sex Work, HIV, Policy, and Organizing. Il aborde les expériences des personnes transgenres qui sont également travailleurSEs du sexe – ou qui sont perçues comme telles – et démontre l’incidence des politiques actuelles en matière de VIH/sida sur plusieurs groupes qui sont souvent réduits au silence et exclus des débats.

Download this resource

"La mère d'un enfant tient le couteau par le tranchant"

Ishtar Lakhani de SWEAT et Duduzile Dlamini de SISONKE donnent un aperçu de la programmation au Mothers for the Future en Afrique du Sud. Mothers for the Future est une organisation des meres qui font le travail du sexe. Elles montrent comment les mères résister à l'oppression et font des différences tangibles dans la vie des mères.

Download this resource

Research for Sex Work Éditorial

L'éditorial de NSWP dans Research for Sex Work 15: Résistance et Résilience, donne un aperçu de la résistance et la résilience des travailleurSEs du sexe en Lyon, France de 1972 à 1975. En 1975, les travailleurSEs du sexe ont occupé l'église Saint Nizier à Lyon pour revendiquer leurs droits. Leur objectif était de mettre fin à l'oppression légale du travail du sexe et de garantir les droits des travailleurSEs du sexe.

Download this resource