Human Rights

Document d'Information International : L’impact de la COVID-19 sur les travailleurSEs du sexe

Au début de la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe ont été parmi les communautés les plus durement touchées à travers le monde et continuent d'être affectéEs par cette crise de santé publique mondiale. Avant la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe, largement criminaliséEs, stigmatiséEs et discriminéEs, étaient déjà victimes d’une oppression structurelle.

Guide futé des travailleurSEs du sexe : la riposte de la communauté face à COVID-19

Les travailleurSEs du sexe ont été parmi les plus durement touchéEs au début de la pandémie de COVID-19 et continuent d'être affectéEs par cette crise de santé publique mondiale. Les difficultés que rencontraient les travailleurSEs du sexe avant COVID-19, du fait de la criminalisation, de la stigmatisation et de la discrimination, ont toutes été exacerbées par la pandémie.

Animation: Sex Work as Work

Cette animation aborde le travail du sexe dans le cadre du travail et plaide pour la reconnaissance du travail du sexe en tant que travail. Lorsque le travail sexuel est criminalisé, les lieux de travail des travailleurs du sexe sont souvent exclus des lois nationales sur le travail. 

L'animation "Le travail sexuel en tant que travail" est un nouvel outil de défense des travailleurs du sexe dans le monde entier. Elle a été conçue et créée par Smo Sienkiewicz.

Animation: Protection sociale et travail du sexe

À travers le monde, les travailleurSEs du sexe sont très largement excluEs des régimes de protection sociale et des mécanismes gouvernementaux d'intervention d'urgence prévus pour les autres travailleurSEs. La criminalisation, la discrimination et la stigmatisation des travailleurSEs du sexe ainsi que la non-reconnaissance du travail du sexe comme un travail renforcent l’exclusion et l’insécurité économique des travailleurSEs du sexe.

Guide communautaire : les conséquences de la mésinformation autour du travail du sexe et des travailleurSEs du sexe

Les politicienNEs, les chefs religieux, les féministes fondamentales, les groupes abolitionnistes et les organisations de lutte contre la traite humaine véhiculent depuis longtemps de fausses informations sur le travail du sexe et les travailleurSEs du sexe dans le but d’abolir le travail du sexe.

Document d'information : les conséquences de la mésinformation autour du travail du sexe et des travailleurSEs du sexe

Les politicienNEs, les chefs religieux, les féministes fondamentales, les groupes abolitionnistes et les organisations de lutte contre la traite humaine véhiculent depuis longtemps de fausses informations sur le travail du sexe et les travailleurSEs du sexe dans le but d’abolir le travail du sexe. L'amalgame entre le travail du sexe, la traite et l'exploitation est à l'origine de la mésinformation sur le travail du sexe.

Document De Politique Générale: COVID-19 et les travailleurSEs du sexe / les organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe

Les travailleurSEs du sexe sont une population criminalisée et en tant que telle, elles/ils ont été touchéEs de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19. Elles/Ils vivent souvent dans des situations économiques précaires et sont excluEs des systèmes de protection sociale. Ce document présente les réactions directes d'organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe et de travailleurSEs du sexe qui ont vécu la pandémie de COVID-19.

Étude de cas : le dialogue entre les organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe et le mouvement de défense des droits des femmes

Les luttes pour les droits des travailleurSEs du sexe et des femmes sont intimement liées. La plupart des travailleurSEs du sexe dans le monde sont des femmes qui rencontrent les mêmes difficultés dans leur lutte pour la justice, l'égalité et le droit de vivre sans subir la violence, la stigmatisation et la discrimination.