Resources

Cette animation aborde le travail du sexe dans le cadre du travail et plaide pour la reconnaissance du travail du sexe en tant que travail. Lorsque le travail sexuel est criminalisé, les lieux de travail des travailleurs du sexe sont souvent exclus des lois nationales sur le travail. 

L'animation "Le travail sexuel en tant que travail" est un nouvel outil de défense des travailleurs du sexe dans le monde entier. Elle a été conçue et créée par Smo Sienkiewicz.

À travers le monde, les travailleurSEs du sexe sont très largement excluEs des régimes de protection sociale et des mécanismes gouvernementaux d'intervention d'urgence prévus pour les autres travailleurSEs. La criminalisation, la discrimination et la stigmatisation des travailleurSEs du sexe ainsi que la non-reconnaissance du travail du sexe comme un travail renforcent l’exclusion et l’insécurité économique des travailleurSEs du sexe.

Ce rapport donne un aperçu de la situation des droits humains des travailleuses et travailleurs du sexe en Irlande, en particulier en ce qui concerne leur droit à la sécurité et à ne pas subir de violence. Il révèle que la criminalisation de certains aspects du travail du sexe a un « effet dissuasif » sur l’exercice des droits humains des travailleuses et travailleurs du sexe qui se voient par exemple empêchés de travailler ensemble dans un même appartement en vue de se protéger.

The success and challenges of GF - C19RM in meeting the needs of Key Populations is a community-led report by MPact in partnership with NSWP, INPUD and GATE. The report was supported by Global Fund: Community Rights and Gender – Strategic Initiative.

Cette animation décrit les différents cadres législatifs utilisés pour criminaliser et opprimer le travail du sexe et les travailleurs du sexe, y compris les cadres réglementaires oppressifs.

Cette animation est un nouvel outil pour le plaidoyer des travailleuses du sexe dans le monde. Il a été conçu et créé par Smo Sienkiewicz.

Este recurso é uma tradução comunitária da The Smart Sex Worker’s Guide to SWIT. Você pode acessar este recurso acima ou no site da EANNASO.

Download this resource:
En 1999, le gouvernement suédois a lancé une expérience dans l'ingénierie sociale pour mettre fin à la pratique des hommes d'acheter des services sexuels commerciaux. Le gouvernement a adopté une nouvelle loi criminalisant l'achat (mais non la vente) du sexe (Swedish Code pénal). Il espère que la crainte d'une arrestation et une augmentation de la stigmatisation publique serait convaincre les hommes de changer leur comportement sexuel. Le gouvernement espère également que la loi forcerait les quelque 1.850 à 3.000 femmes qui ont vendu le sexe en Suède à ce moment-là pour trouver une autre ligne de travail. Enfin, le gouvernement espère que la loi permettrait d'éliminer la traite dans la prostitution forcée et la présence du sexe migrant workers.Not étonnamment, l'expérience a échoué. Dans les treize ans que la loi a été promulguée, le gouvernement suédois a été incapable de prouver que la loi a réduit le nombre d'acheteurs ou de vendeurs sexuels ou de trafic arrêté. Tout ce qu'il a à montrer pour ses efforts sont un (contestée) le soutien public à la loi et plus de danger pour les travailleurs du sexe de la rue. Malgré cet échec, le gouvernement a choisi d'ignorer les éléments de preuve et de proclamer la loi pour être un succès; il continue de préconiser que d'autres pays devraient adopter une loi similaire.
Download this resource: