Resources

  • 284 results found

La couverture sanitaire universelle consiste à veiller à ce que l’ensemble de la population ait accès aux soins dont elle a besoin sans que cela entraine de difficultés financières pour les usagers. Dans de nombreux pays du monde, l’accès aux services de santé et la prestation de services restent très limités, en particulier lorsqu’il s’agit de populations marginalisées et criminalisées telles que les travailleurSEs du sexe ou d’autres populations clés.

Cette ressource est un Guide communautaire du La décriminalisation: Guide futé des travailleurSEs du sexe. Les seuls endroits où le travail du sexe a été décriminalisé sont la NouvelleZélande et les États de NouvelleGalles du Sud et du Territoire du Nord en Australie. Le présent guide communautaire donne un aperçu de ces trois systèmes.

L’objectif de ce guide est de donner aux organisations de défense des droits des travailleurSEs des idées et des stratégies qu’elles peuvent adapter à leur propre modèle juridique et à leur propre contexte national et dont elles peuvent se servir pour leurs campagnes et leur plaidoyer.

La criminalisation représente un obstacle important à l’accès des travailleurSEs du sexe à leurs droits économiques. Les travailleurSE du sexe sont confrontéEs à des facteurs de risques qui sont connectés et se renforcent mutuellement, notamment la marginalisation sociale, la violence et les problèmes de santé. Ces risquent empêchent les travailleurSEs du sexe d’améliorer leurs conditions de vie et de travail et d’atteindre la sécurité économique.

Le rapport annuel fait le point sur les activités de NSWP et les résultats obtenus pendant l’année 2019.

Download this resource: Rapport Annuel 2019, NSWP

Produced by NSWP and International Women’s Right Actions Watch Asia Pacific, this series of infographics, compiled in PDF format, aims to raise public awareness about the deeply negative impact of ‘End Demand’ laws on the human rights of sex workers, and to encourage collective action to demand State accountability for violations of sex workers’ rights.

This resource is available in English.

The Global Network of Sex Work Projects (NSWP) would like to take this opportunity to express its support for Dr. Tlaleng Mofokeng, who in July 2020 was appointed as the United Nations Special Rapporteur on the right of everyone to the enjoyment of the highest attainable standard of physical and mental health.

Este documento é uma versão traduzida autorizada e não-oficial do documento Community Guide: Shrinking Spaces and Silencing Voices produzido pela Global Network of Sex Work Projects (NSWP). A tradução é de responsabilidade da Agência Piaget para o Desenvolvimento no âmbito do projeto POWER - Promote Sex Workers’ Rights, a qual assume a responsabilidade pelo conteúdo aqui produzido. 

Você pode baixar este Guia da comunidade acima.

O Guia Inteligente para profissionais do sexo: Políticas internacionais de afirmação dos direitos relacionados ao trabalho sexual é uma versão para a língua portuguesa do documento Smart Guide: Rights-Affirming International Policies Relating to Sex Work produzido pela NSWP.

En Avril 2020, le NSWP a lancé une enquête mondiale pour comprendre l’impact du COVID-19 sur les travailleurSEs du sexe. L’enquête a reçu 156 réponses au total de 55 pays différents dont 9 réponses de 4 pays – Brésil, Colombie, Equateur, et El Salvador – dans la région d’Amérique Latine.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (le Fonds mondial) a lancé une consultation ouverte concernant l’élaboration de la prochaine stratégie du Fonds mondial. Dans un contexte où les difficultés d’ordre sanitaire dans le monde se multiplient, cette consultation est particulièrement importante pour les travailleurSEs du sexe.

Avec l’aide de NSWP, une délégation représentant les organisations membres du réseau a participé à la 64e session de la Commission de la condition des femmes (CSW). La Commission de la condition des femmes de 64 qui devait durer deux semaines n’a en fait duré qu’une journée en raison de la pandémie du COVID-19 et seules se sont rassemblées les délégations des gouvernements.

Download this resource: NSWP A LA CSW64 - (2020)

Cette ressource est un Guide communautaire du Document d’information: Les travailleurSEs du sexe et le manque d’accès à la justice​. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Les travailleurSEs du sexe du monde entier rencontrent de nombreux obstacles pour accéder à la justice, que ce soit en tant que victimes de délits ou lorsqu’elles/ils en sont accuséEs. Le travail du sexe étant largement criminalisé, la plupart des travailleurSEs du sexe n’ont pas accès aux aides sociales et aux droits que le droit du travail accorde aux autres travailleurSEs ; elles/ils savent pertinemment qu’ils/elles peuvent aisément être criminaliséEs, détenuEs, déportéEs et sanctionnéEs.

Ce Guide futé se veut un outil dont les travailleurSEs du sexe et leurs alliés peuvent se servir pour promouvoir la reconnaissance de l’expertise des travailleurSEs du sexe. Les travailleurSEs du sexe connaissent mieux que quiconque les obstacles structurels, juridiques, institutionnels, socioéconomiques et culturels qui entravent leurs droits fondamentaux et leurs droits du travail. La recherche montre que la participation significative des travailleurSEs du sexe est primordiale si l’on veut mettre fin aux inégalités et aux iniquités dans notre société.

Download this resource:

Cette ressource est un Guide communautaire du Document d’information : Des espaces réduits et les stratégies pour faire taire les travailleurSEs du sexe​. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Les organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe disposent de financements de plus en plus restreints et les espaces accordés aux travailleurSEs du sexe pour qu’elles/ils puissent s’exprimer sont également de plus en plus limités ; les travailleurSEs du sexe ont ainsi de moins en moins l’opportunité d’influencer les programmes, les politiques et les décisions qui les concernent.