Resources

Les mouvements anti-droits, leurs idéologies, les objectifs et leurs nouvelles alliances, représentent un danger bien réel pour les travailleurSEs du sexe. Il est nécessaire de mieux comprendre ces dangers pour promouvoir efficacement les droits des travailleurSEs du sexe.

Ces dernières années, les mouvements qui s'organisent contre les droits des groupes marginalisés et criminalisés ont vu leur influence croître dans le monde entier. Certains groupes, qui s’opposent aux droits des migrantEs, font pression pour que soient adoptées des mesures de contrôle des frontières plus restrictives, et cela en violation du droit de circuler et de migrer librement.

Au début de la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe ont été parmi les communautés les plus durement touchées à travers le monde et continuent d'être affectéEs par cette crise de santé publique mondiale. Avant la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe, largement criminaliséEs, stigmatiséEs et discriminéEs, étaient déjà victimes d’une oppression structurelle.

Le mouvement mondial pour les droits des travailleurSEs du sexe fait depuis longtemps campagne contre les lois qui violent les droits des travailleurSEs du sexe. Une des valeurs fondamentales du NSWP est l’opposition à toutes les formes de criminalisations et à toute autre oppression judiciaire du travail du sexe (y compris vis-à-vis des travailleurSEs du sexe, des clients, des tierces parties*, des familles, des partenaires et des amiEs).

Download this resource: