Resources

Cover of strategic plan showing a world map covered in red umbrellas

 

Le Plan stratégique décrit la mission, les valeurs, les objectifs et les stratégies du Réseau mondial des Sex Work Projects (NSWP) en 2022-2025. 

À travers le monde, les travailleurSEs du sexe sont très largement excluEs des régimes de protection sociale et des mécanismes gouvernementaux d'intervention d'urgence prévus pour les autres travailleurSEs. La criminalisation, la discrimination et la stigmatisation des travailleurSEs du sexe ainsi que la non-reconnaissance du travail du sexe comme un travail renforcent l’exclusion et l’insécurité économique des travailleurSEs du sexe.

Il s'agit de la deuxième série de vidéos d'une série du NSWP intitulée Global Fund Basics.

Dans cet ensemble de 4 vidéos, apprenez-en plus sur les Instances de coordination nationale (CCM). Le CCM est chargé d'identifier le travail qui doit être fait dans le domaine du VIH, de la tuberculose et du paludisme, et de soumettre des propositions techniques au Fonds mondial, d'identifier le récipiendaire principal et de superviser la mise en œuvre des subventions.

Ces vidéos sont en anglais et sont également disponibles avec des sous-titres espagnols, français et russes.

Il s'agit de la première d'une série de vidéos du NSWP intitulée Le Fonds mondial : ce qu’il faut savoir.

Dans cette vidéo, vous découvrirez l'histoire du Fonds mondial, sa structure, son fonctionnement, les trois délégations de la société civile et les trois comités permanents.

Ceci est un résumé de la Déclaration de Consensus de NSWP sur le Travail du Sexe, les Droits Humains et la Loi. La Déclaration de Consensus est délivré au nom des membres du NSWP et les travailleurs du sexe qu'ils représentent, y compris les travailleurs du sexe de tous les genres, de la classe, la race, l'origine ethnique, l'état de santé, l'âge, la nationalité, la citoyennet

The Global Network of Sex Work Projects (NSWP) would like to take this opportunity to express its support for Dr. Tlaleng Mofokeng, who in July 2020 was appointed as the United Nations Special Rapporteur on the right of everyone to the enjoyment of the highest attainable standard of physical and mental health.

O Guia Inteligente para profissionais do sexo: Políticas internacionais de afirmação dos direitos relacionados ao trabalho sexual é uma versão para a língua portuguesa do documento Smart Guide: Rights-Affirming International Policies Relating to Sex Work produzido pela NSWP.

Este recurso é uma tradução comunitária da The Smart Sex Worker’s Guide to SWIT. Você pode acessar este recurso acima ou no site da EANNASO.

NSWP denounces the harassment, arrests and detention of sex workers as part of the recently launched ‘Ujana’ programme in the Democratic Republic of Congo.

Empower Foundation has released a new resource library on their website, comprising books, reports, letters and films on a variety of topics linked to sex workers' rights in Thailand. You can access the full set of resources here (most available in English and Thai). 

PION, Norway, with support from NSWP, submitted this shadow report to the 68th CEDAW Session, which took place October-November 2017. The report is based on in-depth interviews, conducted over a two-month period, with sex workers and social service providers. It documents how local administrative laws and the criminalisation of clients and third parties increase stigma and discrimination, impede access to justice and health services, and result in arbitrary deportations and evictions.

Download this resource: PION Norway CEDAW Shadow Report

Cette ressource est le plan stratégique de la NSWP 2013-2015, et comme cela sera utile à ce travailleur du sexe à la recherche d'un modèle des organisations sur lesquelles fonder leur propre document stratégique de l'organisation. Le plan stragetic mettra à jour également Organisations membres et les travailleurs du sexe A propos de l'accent prévu de NSWP pour les dix-huit prochains mois.

Membre d'NSWP Solidarité pour les Droits des TravailleurSEs de Sexe du Burundi [RESEAU-SDTS], avec l'Association pour le Soutin des Personnes Vulnérables [ASOUPEVU] a soumis ce rapport au 65e Comité de la CEDAW qui a eu lieu en novembre 2016. Le TDS est criminalisé au Burundi par des amendes et/ou de 1 à 6 mois en prison. Ce rapport documente la violence sexuelle et l'extorsion de travailleurSEs du sexe par la police, les soldats du maintien de la paix et le public en général, ainsi que le profil et l'arrestation de TDS connus. Il traite également du rejet par la police des rapports de criminalité des travailleurSEs du sexe victimes de violence.