Resources

Il s'agit de la quatrième série de vidéos d'une série du NSWP intitulée Le Fonds mondial : ce qu’il faut savoir.

Cette série de vidéos couvre la nouvelle stratégie du Fonds mondial 2023-2028. 

La vidéo 1 présente une introduction à la stratégie et au cadre stratégique.

La vidéo 2 couvre l'objectif évolutif et commence à examiner le récit de la stratégie plus en détail.

Bienvenue dans cette courte vidéo qui fait partie de la série « le Fonds mondial : ce qu’il faut savoir » de NSWP et qui explique comment utiliser la stratégie du Fonds mondial de 2023-2028 dans votre plaidoyer. 

Cette animation résume Guide futé des travailleurSEs du sexe : la riposte de la communauté face à COVID-19.

La couverture sanitaire universelle consiste à veiller à ce que l’ensemble de la population ait accès aux soins dont elle a besoin sans que cela entraine de difficultés financières pour les usagers. Dans de nombreux pays du monde, l’accès aux services de santé et la prestation de services restent très limités, en particulier lorsqu’il s’agit de populations marginalisées et criminalisées telles que les travailleurSEs du sexe ou d’autres populations clés.

Il n’a jamais été aussi facile de se déplacer et de voyager dans le monde qu’aujourd’hui. Pourtant, les travailleurSEs migrantEs sont toujours stigmatiséEs et réduitEs au silence, tout autant en politique que dans les médias. En outre, les travailleurSEs du sexe migrantEs sont dépeintEs comme des victimes ou des criminelLEs dans des discours qui font l'amalgame entre le travail du sexe et la traite des personnes et refusent aux travailleurSEs du sexe le droit de migrer.

Il n’a jamais été aussi facile de se déplacer et de voyager dans le monde qu’aujourd’hui. Pourtant, les travailleurSEs migrantEs sont toujours stigmatiséEs et réduitEs au silence, tout autant en politique que dans les médias. En outre, les travailleurSEs du sexe migrantEs sont dépeintEs comme des victimes ou des criminelLEs dans des discours qui font l'amalgame entre le travail du sexe et la traite des personnes et refusent aux travailleurSEs du sexe le droit de migrer.

La « protection sociale » désigne les mesures destinées à prévenir les situations qui affectent négativement le bien-être des personnes et à permettre aux individus d’y être moins vulnérables et d’y faire face, ainsi que les mesures qui favorisent la stabilité économique et sociale.  Les travailleurSEs du sexe sont souvent considéréEs à tort comme des « victimes » de la traite humaine et de l'exploitation qui doivent être protégéEs.

Les mouvements anti-droits, leurs idéologies, les objectifs et leurs nouvelles alliances, représentent un danger bien réel pour les travailleurSEs du sexe. Il est nécessaire de mieux comprendre ces dangers pour promouvoir efficacement les droits des travailleurSEs du sexe.

Ces dernières années, les mouvements qui s'organisent contre les droits des groupes marginalisés et criminalisés ont vu leur influence croître dans le monde entier. Certains groupes, qui s’opposent aux droits des migrantEs, font pression pour que soient adoptées des mesures de contrôle des frontières plus restrictives, et cela en violation du droit de circuler et de migrer librement.

Les lois qui réglementent le travail du sexe peuvent être extrêmement complexes ; elles varient d’un pays à l’autre et parfois même au sein d’un même pays. Il est, bien entendu, important de comprendre les réglementations et les lois en place mais cela ne nous renseigne tout de même pas précisément sur l’impact que ces lois peuvent avoir sur les vies des travailleurSEs du sexe. Il faut, pour cela, comprendre de quelle façon les lois sont interprétées, appliquées et mises en œuvre sur le terrain.

Au début de la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe ont été parmi les communautés les plus durement touchées à travers le monde et continuent d'être affectéEs par cette crise de santé publique mondiale. Avant la pandémie de COVID-19, les travailleurSEs du sexe, largement criminaliséEs, stigmatiséEs et discriminéEs, étaient déjà victimes d’une oppression structurelle.

Cette animation aborde le travail du sexe dans le cadre du travail et plaide pour la reconnaissance du travail du sexe en tant que travail. Lorsque le travail sexuel est criminalisé, les lieux de travail des travailleurs du sexe sont souvent exclus des lois nationales sur le travail. 

L'animation "Le travail sexuel en tant que travail" est un nouvel outil de défense des travailleurs du sexe dans le monde entier. Elle a été conçue et créée par Smo Sienkiewicz.

Cover of strategic plan showing a world map covered in red umbrellas

 

Le Plan stratégique décrit la mission, les valeurs, les objectifs et les stratégies du Réseau mondial des Sex Work Projects (NSWP) en 2022-2025. 

À travers le monde, les travailleurSEs du sexe sont très largement excluEs des régimes de protection sociale et des mécanismes gouvernementaux d'intervention d'urgence prévus pour les autres travailleurSEs. La criminalisation, la discrimination et la stigmatisation des travailleurSEs du sexe ainsi que la non-reconnaissance du travail du sexe comme un travail renforcent l’exclusion et l’insécurité économique des travailleurSEs du sexe.

Il s'agit de la deuxième série de vidéos d'une série du NSWP intitulée Global Fund Basics.

Dans cet ensemble de 4 vidéos, apprenez-en plus sur les Instances de coordination nationale (CCM). Le CCM est chargé d'identifier le travail qui doit être fait dans le domaine du VIH, de la tuberculose et du paludisme, et de soumettre des propositions techniques au Fonds mondial, d'identifier le récipiendaire principal et de superviser la mise en œuvre des subventions.

Ces vidéos sont en anglais et sont également disponibles avec des sous-titres espagnols, français et russes.

Il s'agit de la première d'une série de vidéos du NSWP intitulée Le Fonds mondial : ce qu’il faut savoir.

Dans cette vidéo, vous découvrirez l'histoire du Fonds mondial, sa structure, son fonctionnement, les trois délégations de la société civile et les trois comités permanents.

Ceci est un résumé de la Déclaration de Consensus de NSWP sur le Travail du Sexe, les Droits Humains et la Loi. La Déclaration de Consensus est délivré au nom des membres du NSWP et les travailleurs du sexe qu'ils représentent, y compris les travailleurs du sexe de tous les genres, de la classe, la race, l'origine ethnique, l'état de santé, l'âge, la nationalité, la citoyennet

Cette animation décrit les différents cadres législatifs utilisés pour criminaliser et opprimer le travail du sexe et les travailleurs du sexe, y compris les cadres réglementaires oppressifs.

Cette animation est un nouvel outil pour le plaidoyer des travailleuses du sexe dans le monde. Il a été conçu et créé par Smo Sienkiewicz.

The Global Network of Sex Work Projects (NSWP) strongly supports efforts to decriminalise sex work that have been put forward by the Government of Malta. We reiterate the need for a human rights-based approach to sex work and encourage the Maltese government to continue with the law reform towards the full decriminalisation of sex work.